Mouvement Sherbrooke Démocratie

Intersections

Vous trouverez ici les intersections et passages relevés par des Sherbrookoises et Sherbrookois comme étant potentiellement dangereux. À l’été 2014, tous les élu(e)s sherbrookois ont reçu une copie de la liste disponible à ce moment. Les emplacements soulignés par la suite ont été ajoutés en fin de liste sous Mise à jour

L’objectif ici est de rendre publique cette information, mais également de relever les améliorations qui seraient apportées pour assurer une meilleure sécurité aux piétons et cyclistes qui circulent à ces endroits. Nous avons besoin de votre aide pour mettre à jour cette liste, précisément en ce qui a trait aux améliorations. Pour trouver une intersection ou un passage, utilisez la fonction de recherche de votre navigateur (Ctrl-F/Cmd-F). Écrivez-nous ensuite un courriel ou un message sur Facebook afin de nous indiquer ce qui a été fait à l’endroit concerné. Nous ferons un suivi ponctuel des modifications effectuées, ou pas, sur notre page Facebook et aussi auprès des élus sherbrookois.

Intersections / Passages
Géolocalisation

Explications

Améliorations

Intersection
de l’Université – Galt
45.38687°N -71.92371°E
  • Pour traverser les quatre voies du boulevard Université, il y a une montée en béton au milieu qui oblige les gens en fauteuil roulant ou avec une poussette à rester dans la rue (très passante) alors que le bouton pour les piétons se trouve sur cette montée pour traverser les deux autres des quatre voies.
  • Le virage à droite est permis quand on descend Université. Les automobiliste ne font que regarder à gauche et s’arrêtent à peine même si le piéton a son bonhomme. J’ai failli me faire écrasé un fois et un deuxième fois, j’ai tenté de faire un contact visuel avec un automobiliste… sans succès.
Intersection
King Ouest – Belvédère
45.39871°N -71.89679°E
  • La flèche verte apparait bien avant la fin du décompte (il reste environ 15 secondes) et la majorité des gens n’ont jamais terminé de traverser la rue à ce moment.
  • Les automobilistes qui tournent à gauche sur King tentent souvent de couper vélos qui continuent en ligne droite sur Belvédre. Je préfre maintenant ralentir que de me faire renverser en traversant, la plupart n’ont même pas le réflexe de freiner, alors que le cycliste à la priorité puisqu’il roule en ligne droite.
Intersection
Jacques-Cartier – King Ouest
45.39856°N -71.91871°E
  • Une flèche verte pour tourner à droite sur King Ouest apparaît avant la fin du décompte pour les piétons.
  • L’intersection King Ouest – Jacques-Cartier n’offre aucun aménagement cycliste et les 19 secondes du feu piéton protégé permettent à peine à quelqu’un en forme de traverser une des rues.
Pont Terrill
45.40874°N -71.89275°E
  • La bande cyclable sur le trottoir traverse 3 bretelles d’accès et le panneau indiquant la priorité pour les piétons et cyclistes est illisible. J’ai failli avoir des accrochages plusieurs fois à cet endroit.
  • Systématiquement problématique sur les heures d’achalandage : il n’y a pas une fois, pendant ces périodes, où je n’ai pas assisté à un presque accident entre des automobilistes qui allaient en direction du Cégep et qui tournait à gauche vers des Grandes Fourches. Le réflexe n’est pas au rendez-vous afin de s’assurer qu’un cycliste ou un piéton n’est pas sur le point de s’engager (le cycliste étant le plus à risque puisqu’il se déplace plus rapidement). Conserver la voie cyclable à droite dans cette direction aurait été de loin préférable : la piste cyclable qui longe Nikitotek est à droite, les voitures qui sortent ou qui entrent de Terrill verraient les cyclistes à droite, la voie cyclable sur rue de l’autre côté du pont, rue Kennedy, est à droite. Certes, le trottoir est plus large à gauche, d’où son utilisation comme voie cyclable, mais logiquement un non sens au niveau de la sécurité.
Intersection
Terrill – du Cégep
45.41235°N -71.88658°E
  • Les cyclistes arrivant d’une rue secondaire ne verront jamais le feu tourner au vert s’il n’y a pas une voiture aussi (système de détection de véhicule?) Ça incite à passer sur la rouge vu que le feu reste tout le temps rouge…
Intersection
Frontenac – Belvédère
45.40135°N -71.89864°E
  • Les cyclistes arrivant d’une rue secondaire ne verront jamais le feu tourner au vert s’il n’y a pas une voiture aussi (système de détection de véhicule?) Ça incite à passer sur la rouge vu que le feu reste tout le temps rouge…
Intersection en étoile
Portland / Montréal / Queen Victoria / Belvédère
45.4038°N -71.90178°E
  • La piste cyclable à partir du coin Moore/Queen-Victoria, soit descendre jusqu’au lac ou tourner à gauche sur Belvédère, est à contresens de la circulation automobile, et continuer sur QV ou tourner sur Belvédère est toujours périlleux; très rares sont les automobilistes qui ralentissent / cèdent le passage et donc passent presque automatiquement devant les cyclistes. Sans oublier King Ouest / Queen-Victoria vers le sud sur la piste toujours à contresens : à la lumière, les voitures qui vont vers l’est ne pensent pas souvent à vérifier s’il y a quelqu’un sur la piste qui va soit continuer, soit traverser King pour tourner vers l’est.
Intersection
Mi-vallon – Bourque
45.37706°N -71.97801°E
  • Il n’y a pas de piste cyclable délimitée pour traverser vers l’est de la ville.
Le centre-ville
45.40392°N -71.88522°E
  • Il n’y a pas de piste cyclable délimitée pour traverser vers l’est de la ville.
Pont Jacques-Cartier
45.39189°N -71.91864°E
  • Surtout le côté où il n’y a qu’une voie [aucune piste cyclable + trois voies assez serrées].
Intersection
King Ouest – Grande-Fourches
45.40231°N -71.88837°E
  • La lumière piéton dure 5 secondes avant que le virage à droite pour les automobiles. Ce n’est pas un temps sécuritaire pour traverser les 5 voies.
  • Les signaux contradictoires, la flèche verte qui arrivent après 3 secondes seulement après que le bonhomme blanc s’est allumé suscitent beaucoup de frustrations entre automobiles et piétons.
Intersection
Bowen – Conseil
45.40299°N -71.88437°E
  • Le feu pour la circulation piétonnire est inadéquate, il autorise la traversé piétonnire à seulement 2 coins de rues sur 4.
Boulevard Queen-Victoria
45.44586°N -71.92802°E
  • Les habitants de Brompton aimeraient utiliser Queen-Victoria sécuritairement vers le centre-ville.
Intersection
Galt Ouest – Pacifique
45.39189°N -71.90226°E
  • Un piéton circulant sur Galt Ouest du côté de la riviève et souhaitant traverser Pacifique peut activer une lumière pour piéton. Or, 1 automobiliste sur 10 remontant Galt Ouest et volant tourner sur Pacifique ne respectera sa lumière rouge (car 99,5% du temps il a une flèche verte pour tourner à droite sur Pacifique, donc il n’a pas l’habitude de voir cette lumière rouge).
  • Si on est sur Galt, en provenance du centre-ville et qu’on ne tourne pas sur Pacifique mais qu’on continue sur Galt, alors il faut en théorie demeurer dans la voie de gauche, puisque celle de droite est réservée pour tourner sur Pacifique. Or, plusieurs automobilistes qui sont sur Galt sur la voie de droite en provenance du centre-ville continuent tout droit sans tourner sur Pacifique. On m’a frôlé à quelques reprises.
Intersection
Bourque / Léger / Bertrand-Fabi
45.38554°N -71.96309°E
  • Le feu pour piétons est non protégé, ça veut dire qu’il y a une flèche verte en même temps que le feu pour piétons.
Rue Bertrand-Fabi
45.36938°N -71.96699°E
  • Il n’y a aucune traverse pour piétons.
Intersection
Jacques-Cartier – Prospect
45.40918°N -71.91847°E
  • Il y a une flèche verte pour tourner à droite sur Jacques-Cartier (vers Portland) en même temps que le feu pour piétons pour traverser J-C.
Intersection
Léger – Barrette
45.38922°N -71.9688°E
  • Il n’y a aucune traverse.
Boulevard de Portland – hauteur du Winners
45.40326°N -71.95453°E
  • Il n’y a pas de feu pour piétons au feu de circulation devant le Winners permettant de se rendre au Carrefour de l’Estrie.
Rue Northrop-Frye
45.40196°N -71.95642°E
  • Il est très dangereux de marcher sur la rue du Sears (entre le Sears et le Archambault) au Carrefour de l’Estrie.
Boulevard Industriel
45.39686°N -71.96417°E
  • Particulièrement entre la rue Léger et le boulevard de Portland, y circuler en vélo est dangereux, car il n’y a pas d’accotement asphalté et y circuler à pieds n’est pas super non plus, pourtant il y a souvent des travailleurs des entreprises du secteur qui circulent à pieds (entre autres ceux qui prennent l’autobus).
Intersection
Grandes Fourches – Queen-Victoria
45.40985°N -71.90184°E
  • Il y a un trottoir qui disparait pour réapparaitre après la courbe, forçant les piétons à marcher sur l’accotement à un endroit où les voitures passent rapidement.
Boulevard Jacques-Cartier
45.40146°N -71.9186°E
  • Entre King Ouest et Portland, c’est problématique : il y a un passage piéton / scolaire. La brigadière m’a indiqué que la priorité n’est souvent pas respectée même en sa présence, et qu’il devient encore plus difficile lorsqu’aucun brigadier n’est présent. Pourtant, ce passage est le prolongement de la rue Albert-Skinner qui relie les écoles Brébeuf à 300m et Montcalm à environ 700m.
Intersection
Dieppe – Denault
45.3889°N -71.91199°E
  • Les automobilistes négligent dangereusement d’effectuer leurs arrêts et étirent le feu jaune jusqu’au rouge, et même au-delà. De plus, les priorités ne sont pas respect
Intersection
Wesmount – Kingston
45.38817°N -71.90145°E
  • Les automobilistes négligent dangereusement d’effectuer leurs arrêts et étirent le feu jaune jusqu’au rouge, et même au-delà. De plus, les priorités ne sont pas respectées.
Rue Belvédère
45.39683°N -71.89606°E
  • Le viaduc de Belvédère au-dessus du chemin de fer entre King et Galt est vraiment problématique en vélo, parce que si on roule dans la rue l’espace est tellement restreint qu’on manque de se faire frapper, et si on roule sur le trottoir on est illégal et c’est très étroit si on croise des piétons…
Intersection
King Ouest – Brooks
45.40043°N -71.89203°E
  • La traverse piéton coin est mal utilisée, en ce sens où ça prend tellement de temps pour avoir la lumière piéton que le trois quart des gens passent sur la rouge ou ne pèsent même plus sur le bouton pour demander la lumière.
Intersection
King Ouest – Alexandre
45.39966°N -71.89405°E
  • Quand on traverse Alexandre, ça peut être vraiment dangereux, parce que lorsque c’est vert pour les piétons (c’est une lumière normale, pas une lumière de piéton d’ailleurs), c’est vert pour les automobilistes arrivant de King et voulant tourner à gauche. À plusieurs reprises j’ai dû arrêter ma traverse ou courir pour éviter un accident, certains automobilistes semblaient considérer qu’ils avaient priorité puisqu’ils avaient leur flèche pour tourner…
Intersection
Belvédère – Place de la gare
45.39752°N -71.89603°E
  • Il n’y a pas de traverse piétonnière pour les gens qui veulent traverser la rue des Fusiliers (c’est le nom que prend Place de la gare après avoir croisé Belvédère, juste à côté du manège militaire. Il faut donc traverser sur la verte, avec tous les dangers que ça comporte. De plus, énormément d’automobilistes ne signalent pas leur intention de tourner à droite, ce qui amplifie le problème.
Intersection
Jacques-Cartier – Galt Ouest
45.38684°N -71.91796°E
  • Juste à côté du parc du frère Théode, les voitures arrêtent généralement bien au-delà de la traverse pour piétons.
Route 220 à St-Élie
45.39482°N -71.01068°E
  • Entre le village jusqu’à la nouvelle partie pavée avant l’autoroute, des trous, des trous, des trous et les gens y roulent vite. La bande cyclable en marge du viaduc à St-Élie est aussi difficilement praticable : plein de rigoles, du sable, des trous.
Rue Galt Ouest
45.39436°N -71.89652°E
  • Entre le parc Alfred-Élie-Dufresne et la rue Courcelette, à cause de la densité de trafic et de l’étroitesse de la voie carrossable qui est problématique.
La traverse pour cycliste entre le parc Jeffrey-Gingras et le chemin de Valence
45.44022°N -71.91601°E
  • Vitesse excessive des véhicules et feu de circulation de la 610 tout près; on voit la lumière verte et on oublie la traverse.
Le ponceau sur le boulevard de l’Université près de la rue de la Rivière-Magog
45.3711°N -71.95708°E
  • Ce ponceau de largeur restreinte est le seul point de sortie pour les adolescents du quartier qui désirent se rendre au Subway ou à l’école du Triolet. Aussi, plusieurs cyclistes passent sur ce ponceau et la largeur est vraiment problématique si des voitures y passent en même temps.
Intersection
des Fusiliers – Camirand
45.39787°N -71.89401°E
  • Les automobilistes arrivent de Ball et tournent rapidement sur Camirand, ils n’ont pas de stop ni au coin Camirand ni au coin des Fusiliers. C’est difficile en tant que piétonne et automobiliste parce qu’on ne voit pas l’autre arriver, quand on se voit, on n’a plus beaucoup de temps pour réagir. Ce n’est pas si achalandé, mais de plus en plus de voitures y passent pour éviter le coin King Ouest / Belvédère. Il faudrait au moins une traverse piéton signalée aux automobilistes, et au mieux des arrêts dans les deux sens sur Camirand au coin Des fusiliers.
Intersection
Montréal – Dufferin – Terrill – Moore
45.40701°N -71.89603°E
  • Quand on arrive de l’est (depuis le pont Terrill) et qu’on veut aller vers le centre-ville, le cycliste a 2 options pas très intéressantes :
    1) se transformer en piéton et se taper la traversée en 2 étapes vers Dufferin, avec une attente assez longue (la synchronisation des feux fait en sorte qu’il faut attendre un cycle complet avant de pouvoir faire la 2e partie de la traversée et je vois fréquemment des piétons et cyclistes qui n’attendent pas leur signal pour passer).
    2) faire le tour en contournant le petit parc situé entre Moore et Montréal, mais ce serait beaucoup trop dangereux à mon avis (traverser 2 fois des sens uniques à 2 voies en tournant à gauche me semble être une stratégie plus que douteuse). D’autre part, quand on arrive de Dufferin et qu’on utilise le feu piétonnier pour rejoindre la bande cyclable à contresens du pont Terrill (direction est), plusieurs automobilistes font un virage à droite sur feu rouge lorsque les piétons ont leur signal pour traverser. Un véritable carrefour giratoire serait peut-être une option intéressante à cette intersection aussi, au lieu d’un simili-carrefour giratoire comme présentement?
Intersection
College – Saint-Francis
45.36679°N -71.84701°E
  • Il y a un feu rouge lorsque nous avons notre priorité piéton mais comme le virage à droite est permis, il est fréquent qu’on se fasse couper. Encore ce matin j’ai dû gesticulé pour faire remarquer que c’est moi qui avait la priorité. De plus le même matin que le malheureux accident est arrivé un autre cycliste et moi se sont faites coupés à la même intersection. Est-ce que des signaux sonores pourraient aider?
La piste cyclable bidirectionnelle sur le trottoir nord du pont Terrill
45.40878°N -71.89267°E
  • C’est une piste multi usages, elle traverse deux accès à la rue des Grandes-Fourches, les automobilistes respectent rarement la priorité cycliste. Il n’y a qu’un petit panneau de signalisation à l’entrée et a la sortie des accès sur Terrill indiquant aux automobilistes la priorité cycliste et ils sont pratiquement illisibles pour les automobilistes en mouvement. De plus les automobilistes ne voient pas les vélos sur le trottoir. Je circule toujours sur la voie publique et je m’y sens beaucoup plus en sécurité.
La piste cyclable sur Montréal
45.40512°N -71.8993°E
  • Elle est située sur le côté gauche de la rue, et encombrée de bacs roulants les jours de collecte… et sans parler de toutes les bouches d’égoût qui créent de gros trous, et pire encore, celles dont le grillage est parallèle au sens de la rue!
Intersection
College – Queen
45.36628°N -71.85656°E
  • Il s’agit du seul feu de circulation de l’arrondissement et lorsque les voitures veulent tourner à gauche, leur feu n’est pas protégé, donc les automobilistes coupent fréquemment les piétons, les cyclistes et les voitures qui arrivent en sens inverse, pour éviter de rester au feu plus d’un tour. Pour les cyclistes et piétons, la priorité qui leur est dédiée prend toujours un tour supplémentaire pour fonctionner… Ce n’est pas vraiment motivant d’actionner le tout en sachant qu’on reste coincé sur le minuscule terre plein pendant au moins un tour de voitures de chacun des côtés, voire deux…
Pont Joffre
45.39506°N -71.88147°E
  • Il n’y a aucune place pour les cyclistes.
Mise à jour depuis le dépôt de l’été 2014
Boulevard de Portland
Piste cyclable en développement – Carrefour de l’Estrie
45.40334°N -71.953°E
  • Plusieurs cyclistes n’utiliseront jamais la piste cyclable en question et continueront à circuler sur la route, comme la loi le permet, car la piste présentera des situations à risques, ces situations à risques reposent notamment sur l’emplacement du trottoir entre le boulevard de Portland et la piste cyclable. «Il est reconnu chez les concepteurs d’aménagements cyclables et piétonniers que les piétons préfèrent emprunter la piste cyclable plutôt que de circuler sur le trottoir en bordure de la voie de circulation. La norme à ce sujet est plutôt d’aménager la piste cyclable entre la voie de circulation et le trottoir», écrivent-ils.
    Le fort volume de circulation automobile, de camions et d’autobus qui caractérise cette artère et qui empruntera les intersections présente un autre risque à ne pas négliger. À cela s’ajoutent la signalisation imposante qui sera rendue nécessaire étant donné la complexité de la situation aux intersections et que la sécurité des cyclistes et des piétons reposera essentiellement sur le respect de la signalisation et l’adoption de comportements de vigilance exceptionnelle exigée de la part des piétons, cyclistes et conducteurs de véhicules.
12e avenue
Tronçon Brûlotte – CHUS
45.43767°N -71.86837°E
  • La signature d’une pétition de plus de 1000 noms en faveur de l’aménagement d’un lien cyclable sécuritaire, qui chevaucherait l’autoroute 610 entre la rue Brûlotte et le Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS), ravit le conseiller du secteur. Vincent Boutin considère que ce projet s’inscrit très bien dans le cadre de la politique de mobilité durable de la Ville qui vise justement à faire la promotion de mode alternatif de déplacement sur le territoire de la Ville.
  • Le ministre Hébert avait réitéré son appui et mentionnait que les partenaires travaillaient au dossier à peine un peu plus d’un an auparavant.
Rue Galt Est
Tronçon Lavigerie – Benoît
45.39953°N -71.85725°E
  • La largeur en bordure de route pour un marcheur ou un joggeur est insuffisante et l’espace est dans un état tel que l’utiliser expose inutilement les citoyens au danger. L’état de la chaussée est dangereuse pour une conduite à vélo, les nids de poule et les fentes étant nombreux, profonds, larges. À cela s’ajoute le fait que les automobilistes tendent à rouler largement au-delà du 50 km/h permis et à exécuter des manoeuvres d’évitement engendrées par l’état de la route.
  • Des travaux prévus en 2014 ont été reportés à août 2015.
  • Une voie cyclable reliant le boulevard Lavigerie à la rue Longpré est prévue selon le plan directeur des transports actifs. De Longpré, elle devrait rejoindre la piste débouchant sur Octave Gagné, piste en poussière de roche inaccessible pendant les périodes pluvieuses ou de fonte, ou encore difficilement praticable lorsque mouillée par des vélos à pneus étroits dit «de route» ou «de ville». Cette piste débouche dans un secteur résidentiel. Ce trajet ne répond pas à la définition d’un réseau cyclable utilitaire par le détour qu’il engendre, par les limitations d’accessibilité, par les contraintes aux utilisateurs.
  • Le tronçon Longpré – Benoît, si les accôtements étaient réparés, élargis et asphaltés lors de la réfection de Galt Est cet été, offrirait une zone sécuritaire, pratique, directe tant pour les piétons que pour les cyclistes. Ce tronçon naturel s’inscrit dans la définition d’un réseau de déplacement actif utilitaire.